Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en
Billetterie F.A.Q

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

19 Novembre 2020 Festival

Découvrez la section RÉFLÉCHIR LA DYSTOPIE

Nouvelles

RÉFLÉCHIR LA DYSTOPIE - disponible du 19 au 25 novembre

12 films pour plonger dans l’étrangeté du monde. D’un road movie improbable avec un porte-parole de secte meurtrière à l’imaginaire d’un monde sans humains en passant par les aléas de l’architecture futuriste ou de multiples odyssées nocturnes. Des films créatifs qui recadrent notre réalité. 

Plusieurs premières ou deuxièmes œuvres composent cette section particulièrement éclectique : Bile de Ira A. Goryainova (Belgique), un voyage à travers l’histoire et les cultures pour offrir un questionnement philosophique sur le corps humain comme métaphore politique; A Machine to Live In de Yoni Goldstein et Meredith Zielke (États-Unis, Brésil) qui mêle documentaire, architecture et science-fiction pour un voyage transcendantal au cœur de la ville de Brasília; Shānzhài Screens de Paul Heintz (France) sur des peintres copistes qui racontent leur quotidien et leur pratique et Los Conductos de Camilo Restrepo (France, Colombie, Brésil), un film politique sans compromis sur la Colombie actuelle, nommé meilleur premier long métrage à la Berlinale. 

 

Les amateur.trice.s de cinéma expérimental seront comblé.e.s avec A Shape of Things to Come de Lisa Malloy et J.P. Sniadecki (États-Unis), FREM de Viera Cákanyová (République Tchèque, Slovaquie) et Tension Structures de Adrian Duncan et Feargal Ward (Irlande, France). À voir également, The Foundation Pit de Andrey Gryazev (Russie), le tableau kaléidoscopique d’une Russie au bord du gouffre, dont la population, malgré un climat de censure, refuse de se taire, et Me and the Cult Leader de Atsushi Sakahara (Japon), victime de l’attaque au gaz sarin perpétré en 1995 par la secte Aum Shinrikyo dans le métro de Tokyo qui va à la rencontre du porte-parole de la dite secte. 

 

On y retrouve également dans cette section les courts métrages en compétition Armour de Sandro Aguilar (Portugal, Canada), Hole de Jaakko Pallasvuo (Finlande) et Signal 8 de Simon Liu (Hong Kong, États-Unis).

 

LE PASSEPORT EST ENCORE AVANTAGEUX !

La billetterie des RIDM est uniquement en ligne, accessible via notre site web. Afin de permettre un accès abordable et simple à cette édition virtuelle, deux options d’achat sont possibles : le passeport RIDM (70$ +tx) donnant accès à toute la programmation du festival ou l’abonnement à une section thématique (15$ +tx) donnant accès à la totalité d’une section thématique. Tous les films d’une section sont disponibles pendant la durée des semaines de diffusion prévues.

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!