Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en Mon agenda

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

26 Février 2020

Les RIDM démocratisent l’accès au documentaire chez les jeunes

Depuis 2012, les RIDM sont présentes dans les écoles secondaires afin de faire découvrir le cinéma du réel. Cette année, les RIDM offrent une série d’ateliers ludiques de 75 minutes aux élèves de l’école secondaire Jeanne-Mance afin de les initier au cinéma documentaire, dans le cadre de leur volet RIDM Jeune public.

 

Chaque semaine, du 18 février à la fin mai, les RIDM proposeront des rencontres avec des cinéastes et d’autres professionnel.le.s du milieu, des exercices de création, des tours d'horizon des différentes formes du documentaire et des extraits de longs et de courts métrages.

 

En leur offrant un accès privilégié à des artisan.ne.s du cinéma, les RIDM permettront aux jeunes de découvrir les métiers du cinéma du réel et d’apprendre en expérimentant. Les RIDM visent à susciter l’intérêt des élèves avec cette activité parascolaire innovante et espèrent ainsi favoriser l'engagement scolaire et l’amour du 7e art.

 

Les RIDM souhaitent renforcer les liens entre l'école, le cinéma documentaire et la communauté en proposant des ateliers cette année à l'école secondaire Jeanne-Mance. Une initiative qui permettra la revitalisation de l’école publique du quartier.

 

 

RIDM Jeune public - Projections en classe

En complément des projets en milieu scolaire, RIDM Jeune public organise chaque année des projections en classe. Depuis 2012, plus de 2000 jeunes ont pu profiter de dizaines de ces séances et de l’expérience de cinéastes venu.e.s les rencontrer dans leur cégep et leur école secondaire, ainsi que dans les centres jeunesse.

 

RIDM en milieu carcéral

Les RIDM développent également depuis 2012 un programme de diffusion documentaire dans différents centres de détention : Leclerc, Bordeaux, Joliette ainsi qu'à la maison de transition Thérèse-Casgrain. Chaque projection documentaire est suivie d’un échange entre les personnes incarcérées, un.e médiateur.trice culturel.le et le ou la cinéaste du film. Des ateliers d'écritures sont ensuite organisés lors d’une deuxième rencontre, offrant un retour critique sur le film visionné.

 

Dans le cadre de RIDM en milieu carcéral, le Prix des détenues est remis chaque année par un jury composé de cinq femmes au meilleur documentaire parmi huit sélectionnés au festival.

 

Les RIDM ont d’ailleurs remporté grâce à cette initiative le Prix de l’Action culturelle de la Ville de Montréal en 2014.

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!