Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en Mon agenda

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

9 au 17 Novembre 2018 Maria Augusta Ramos : la mise à nu du système

Maria Augusta Ramos : la mise à nu du système

Récipiendaire de deux Grand prix du festival Visions du Réel (pour Justice et The Trial), Maria Augusta Ramos s’est imposée comme l’une des observatrices les plus brillantes de la société brésilienne contemporaine. Résidant aux Pays-Bas, elle a été révélée au début des années 2000 par Desi, portrait touchant d’une jeune fille de 11 ans. Si ce film intimiste tourné à Amsterdam contraste de prime abord avec l’ambition des œuvres suivantes, toutes tournées au Brésil, il met néanmoins en place plusieurs des éléments qui formeront l’assise de sa démarche. Une caméra attentive qui cherche à trouver la juste distance permettant de révéler l’essence de ses protagonistes. Une volonté d’éviter toute dramatisation excessive. Et, surtout, un sens remarquable du montage qui parvient à embrasser simultanément le destin individuel et la peinture de société.

Artiste profondément engagée, Maria Augusta Ramos parvient ainsi à combiner une approche analytique d’une rare densité et de réelles ambitions cinématographiques. Ces qualités sont particulièrement mises en valeur dans sa « trilogie judiciaire », composée de Justice, Behave et Hill of Pleasures. Du fonctionnement des cours criminelles aux conditions d’incarcération, des relations entre la police et les habitants de quartiers défavorisés, en passant par la vie quotidienne des multiples protagonistes impliqués dans le système judiciaire (avocats, juges, policiers, condamnés, familles, etc.), ces trois films constituent un tableau infiniment complexe des défis, des dérapages et des implications sociopolitiques auxquels fait face une institution clé de nos sociétés contemporaines.

Alternant – pour des raisons souvent légales – entre les modes purement documentaire et partiellement fictionnel, ces trois films proposent moins des thèses évidentes que des portraits de société aussi lucides que troublants. L’observation volontairement froide et distante des procédures judiciaires est constamment accompagnée de parcours individuels qui remettent en perspective les décisions prises – et leurs conséquences. Qu’il s’agisse de la pression professionnelle ou familiale subie par les représentants de l’État, ou de la réalité socio-économique et culturelle de ceux qui se retrouvent jugés par un système qui ne peut plus les aider.

Avec Future June et Drought, la cinéaste a étendu ce même regard multidirectionnel vers d’autres aspects de la société brésilienne – la vie urbaine à São Paulo et la dure réalité de la région aride du Sertão. The Trial marque son retour sur la scène judiciaire sous la forme d’un thriller politique aussi passionnant que haletant, qui, à travers la saga entourant la destitution de Dilma Rousseff, parvient à mettre à nu le détournement inquiétant des institutions démocratiques et la corruption généralisée de la classe politique brésilienne. Le cinéma documentaire de Maria Augusta Ramos est plus important que jamais.

Découvrez les films de la rétrospective Maria Augusta Ramos : la mise à nu du système

Desi | 2000 | Pays-Bas | 94 min | v.o. néerlandais s.t. anglais
Justice | 2004 | Pays-Bas, Brésil | 106 min | v.o. portugais s.t. anglais
Behave | 2007 | Brésil | 90 min | v.o. portugais s.t. anglais
Hill of Pleasures | 2013 | Pays-Bas, Brésil | 91 min | v.o. portugais s.t. anglais
Drought | 2015 | Brésil | 88 min | v.o. portugais s.t. anglais
Future June | 2015 | Pays-Bas, Brésil | 96 min | v.o. portugais s.t. anglais
The Trial | 2018 | Brésil, Pays-Bas, Allemagne | 139 min | v.o. portugais s.t. anglais

Présenté en collaboration avec EYE Film Institute Pays-Bas

Présenté dans la même section

Leçon de cinéma : Maria Augusta Ramos

Basée aux Pays-Bas, Maria Augusta Ramos s’est imposée comme l’une des observatrices les plus brillantes de la société brésilienne, et de son...

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!