Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en Mon agenda

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

15 au 16 Novembre 2019 Laura Huertas Millán : Pour une ethnographie décolonisée

Laura Huertas Millán : Pour une ethnographie décolonisée

Comment repenser l’ethnographie visuelle après des siècles de colonisation européenne? Pour Laura Huertas Millán, artiste colombienne établie en France, les domaines de la fiction, de l’imagination et de l’émotionnel offrent des possibilités infinies de retournement du regard colonial au sein de la pratique anthropologique. Riche d’une expérience en art vidéo et d’une formation au Sensory Ethnography Lab de Harvard, aux Beaux-Arts de Paris et au Studio national des arts contemporains Le Fresnoy, Huertas Millán pratique un cinéma qui emprunte autant au documentaire qu’au film ethnographique et aux arts visuels, tout en remettant en question les conventions de chacun de ces genres.

Son œuvre d’une grande profondeur formelle et conceptuelle, mais qui sait aussi être d’une émouvante simplicité, s’intéresse tout d’abord au concept d’exotisme. Voyage en la terre autrement dite (2011) et Aequador (2012), pièces maîtresses de cette première série de courts métrages, sont tournées entre les jardins botaniques européens et la forêt amazonienne de Colombie, mêlant la science-fiction et le fantastique aux journaux des conquistadors et des missionnaires afin de décons-truire les représentations coloniales du soi-disant « Nouveau Monde ». Ridiculisant les témoignages d’aventure des conquérants en les insérant dans des univers de pastiche et d’artifice, elle remet en question les récits de premier contact avec les peuples autochtones d’Amérique en évoquant leur violence intrinsèque. Petit à petit, la fiction devient une stratégie narrative permettant de se libérer du point de vue des colonisateurs.

Ce travail de décolonisation de l’ethnographie traditionnelle se poursuit avec la série des « fictions ethnographiques », où l’hybridation des genres et le recours à la fiction permettent l’émancipation des sujets et la création de nouveaux récits. Dans cette seconde série, l’imagination et l’univers émotionnel des sujets guident la construction narrative et esthétique, au-delà du domaine du langage. Qu’elle filme sa propre famille (Sol negro, 2016), une communauté autochtone matriarcale mexicaine (La libertad, 2017), une jeune femme transgenre (jeny303, 2018) ou le manoir en ruines d’un baron de la drogue colombien (El laberinto, 2018), la résis-tance face à la violence coloniale et capitaliste se base sur les concepts fondamentaux de créativité et de liberté.

Découvrez les films de la rétrospective Laura Huertas Millán : Pour une ethnographie décolonisée

Programme 1 - 15 novembre 19h - Cinéma Moderne
Voyage en la terre autrement dite (Journey to a Land Otherwise Known) | France, Colombie | 2011 | 23 min | Français | s.-t. anglais
Aequador | France, Colombie | 2012 | 19 min | Espagnol | s.-t. français
El laberinto (Le labyrinthe) | Colombie | 2018 | 21 min | Espagnol | s.-t. français

Programme 2 - 16 novembre 16h - Cinéma Moderne
jeny303 | Colombie | 2018 | 6 min | Espagnol | s.-t. français
La libertad | France, Colombie | 2017 | 29 min | Espagnol | s.-t. anglais
Sol negro | France, Colombie | 2016 | 43 min | Espagnol | s.-t. français

Leçon de cinéma : Laura Huertas Millán - 16 novembre 17h30 - Cinéma Moderne
Une discussion avec une artiste-chercheuse à l’avant-garde des débats actuels.

Présenté en collaboration avec Le Cinéma Moderne, MOMENTA I Biennale de l'image et 24 images

Présenté dans la même section

Leçon de cinéma : Laura Huertas Millán

Artiste colombienne établie en France, Laura Huertas Millán a réalisé six courts et moyens métrages célébrés pour leur originalité et leur...

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!