Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en
Billetterie F.A.Q

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

25 Novembre 2020 Festival

Découvrez la section SURVIVRE À LA VIOLENCE

SURVIVRE À LA VIOLENCE - disponible du 26 novembre au 2 décembre

12 films profondément engagés qui témoignent avec puissance des multiples violences contemporaines : de l’exploitation des Autochtones au destin tragique des migrant.e.s, en passant par les États en guerre, la répression politique et la violence persistante faite aux femmes.

 

Quatre films de cette section abordent les thèmes des réfugié.e.s et de la migration : 3 Logical Exits de Mahdi Fleifel (Danemark, Royaume-Uni, Liban) qui nous porte à Ain al-Helweh, le plus grand camp de réfugié.e.s palestinien.ne.s au Liban; Errance sans retour de Mélanie Carrier et Olivier Higgins (Québec) qui eux, nous amènent au cœur du camp de réfugié.e.s de Kutupalong au Bangladesh; La Maison Bleue de Hamedine Kane (Belgique, Cameroun, Sénégal), portrait d’un artiste migrant dans la Jungle de Calais qui  déjoue puissamment les clichés et Purple Sea de Khaled Abdulwahed et Amel Alzakout (Allemagne), plongée anxiogène et poétique au coeur du nauvrage d’un groupe de migrant.e.s dans la Méditerranée.

 

Plus intimes, on retrouve dans cette section les films Ankebût de Ceylan Özgün Özçelik (Turquie) qui nous plonge dans les pensées d’une femme victime de violence conjugale; Night Shot de Carolina Moscoso (Chili), déjà primé dans plusieurs festivals, qui explore les répercussions psychologiques du viol que la cinéaste a subi huit ans plus tôt, et The Earth Is Blue as an Orange de Iryna Tsilyk (Ukraine, Lituanie) une chronique poignante sur l’enfance et la résilience en temps de guerre, qui rappelle le rôle vital que peut parfois jouer l’art.

 

Résolument politiques, les films Aswang de Alyx Ayn Arumpac (Philippines, Danemark, France, Allemagne) sur les politiques antidrogue ultra-répressives du gouvernement Duterte, Extractions de Thirza Cuthand (Canada) qui transmet une vision acerbe et sans compromis des rapports entre autochtones et settlers et Sous un même soleil de François Jacob (Québec) qui nous transporte au coeur du conflit territorial autour du Haut-Karabakh qui continue de déchirer l’Arménie et l’Azerbaïdjan, sont présentés dans cette section.

 

La mort blanche du sorcier noir de Rodrigo Ribeiro (Brésil), un essai sensoriel et immersif qui donne une voix aux esclaves du passé tout en appelant celles du présent, et Unarchive de Cecilia Araneda (Canada) qui entrecroise le parcours de son père, qui a fui le Chili pour le Canada, et les événements mouvementés qui ont marqué son pays d’origine, viennent compléter cette sélection.

 

ABONNEMENT

La billetterie des RIDM est uniquement en ligne, accessible via le site web du festival. Il est toujours temps de s'abonner à une section thématique (15$ +tx) donnant accès aux films d’une section. Un film est seulement disponible pendant la diffusion de sa section thématique.

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!